Publié : 9 février

Silence de Maximilien

...fermé la bouche et elle est resté figée. Nous avons arrêté le travail tout stupéfait et nous l’avons sortie pour appeler les pompiers. Ils n’étaient pas très rapides mais ils arrivaient quand même. Ils nous ont posé des questions et dès qu’ils ont su que c’était moi qui avais crié et qui avais figé la maitresse, ils m’ont envoyé chez la directrice qui n’était pas très mince car elle passait la journée à manger du chocolat. La directrice n’était pas très contente. Il me faudrait une excuse. J’ai trouvé ! Et j’ai dit que la maitresse nous avait crié dessus et qu’elle ne nous laissait pas travailler. Alors la directrice s’est mise en colère et elle a dit que quand la maitresse serait de retour elle n’aurait pas le droit de nous donner des ordres. Et cela pendant 3 mois !

Quand j’ai entendu ça, je me suis dit que ça allait être super. Mais la directrice m’a quand même dit que j’allais avoir une punition. Alors là, je me suis faché et j’ai pris la tablette de chocolat la plus proche de ma main et je l’ai lancée sur le ventre de la directrice et ... Bong !!! ça a rebondi sur son ventre et a atterri sur le mur.
Crash !! La directrice s’est fachée et a convoqué mes parents.
J’allais avoir une punition dix fois plus grande que normalement (car c’est elle qui a eu des dégats).
Je savais que même à la maison j’allais avoir des ennuis. DES GROS ENNUIS !