Vous êtes ici : Accueil > Le grenier de l’école > année 2017-2018 > Du côté des plus grands (CE2 - CM1 - CM2) > Les enfants écrivent > Une suite au texte Silence de B. Friot, par les CM1/CM2

Articles

  • Silence Karl - 12 mai

    Une fois réveillée la maitresse m’a envoyé dans le bureau de la directrice. La directrice était assez bien installée : les pieds sur le bureau, du café et des biscuits. Elle m’a trouvé beau gosse et m’a alors demandé pourquoi j’étais ici. Je lui ai tout expliqué. Elle a trouvé ça totalement normal. Soudain, elle m’a demandé si j’étais déjà allé sur Mars. J’ai répondu : « Non, pourquoi ? » La directrice m’a dit : "Tu es prêt ? On y va !
    Quoi ? On va où ? ai-je demandé.
    Sur Mars ! « Aussitôt dit aussitôt fait. (...)

  • Silence Coralie - 12 mai

    Heureuse, la maitresse a dit calmement :
    « Bravo ! je suis fière que tu te décides enfin à dire ce que tu penses. Mis à part ça, tu auras une punition de 50 lignes : “je ne crie pas en classe “. Passons à autre chose. Ce qui est sûr, c’est que je promets d’être moins exigeante, j’en fais le serment ! »
    « Merci beaucoup maitresse ! » ont dit les élèves tous en chœur.
    Apparemment nous allons faire un goûter demain. Par pure curiosité je demande timidement :
    "Pourrais -je aller faire ma punition dans la (...)

  • Silence Victor - 12 mai

    … La maîtresse a plongé sa tête dans un aquarium tout rond en verre et s’est transformée en petit poisson rouge. Ça a sonné. J’ai murmuré : « Je voulais déjà depuis longtemps un poisson, cette chose est décidée ; je vais l’apporter chez moi ! ».
    Puis je suis rentré chez moi avec l’enseignante dans son bocal et lui ai donné des petits pois, quand-elle a dit : « Je ne veux pas de ça ; donne moi plutôt de la salade verte ; au moins, ça c’est bon pour la santé ! ».
    Alors, j’ai cherché de la salade et je l’ai donné (...)

  • Silence Timeo - 12 mai

    Puis elle s’est énervée après nous pour la 49e fois. On s’est énervés et nous ne nous sommes pas laissés faire. On s’est révoltés, on a dit à la maîtresse que si elle ne voulait pas être renvoyée il fallait qu’elle arrête de nous crier dessus et de nous empêcher de travailler.
    Depuis ce jour notre maîtresse ne s’énerve plus après nous. Elle a démissionné, a fait un autre métier, enfin maintenant on a une meilleur maitresse qui est beaucoup plus gentille avec nous et qui nous laisse travailler.
    Mes parents m’ont (...)

  • Silence de Charlotte C. - 12 mai

    Et puis, elle a rapetissé, rapetissé, jusqu’à devenir un petit poisson. Je l’ai pris par la queue et l’ai mis dans un bocal. Elle essayait de hurler, mais seules des petites bulles sortaient de sa bouche. Elle était devenue un poisson, un poisson rouge. Nous avons commencé à faire le bazar dans la classe, nous nous amusions beaucoup ! Mais tout à coup, nous avons entendu un « plouf » et nous nous sommes retournés. Devant nous, la maitresse était en train de redevenir normale ! Elle grandissait vite. (...)

  • Silence de Claire - 11 février

    Puis, j’ai eu l’impression qu’une poudre verte traversait la classe. Tout à coup, la classe s’est retrouvée dans le noir. Elle s’est mise à tourner. De plus en plus vite. C’était comme si un ouragan la parcourait. On avait tous le mal de mer, ou plutôt de classe ! Tout le monde s’est mis à crier et hurler à travers la salle. Alors, ça a tourné de moins en moins vite, puis juste tout doucement. Et quand j’ai ouvert les yeux, tout était tranquille, calme. Alors j’ai vu un bocal. Je n’en croyais pas mes yeux (...)

  • Silence de Kilian - 9 février

    Pendant que la maîtresse ouvrait et fermait la bouche nous avons pu faire notre exercice. Mais Marie a refait tomber sa gomme et la maîtresse s’est ressaisie et a hurlé :
    « SILENCE ! Taisez-vous ! Antoine chez la directrice ! »
    Alors je suis allé chez la directrice qui a convoqué mes parents à 17 h et elle m’a renvoyé en classe. Puis, quand je suis rentré à la maison à 15h45, mes parents m’ont tiré les oreilles. Mais quand je leur ai expliqué pourquoi j’avais hurlé sur ma professeur, mes parents ont (...)

  • Silence de Maximilien - 9 février

    ...fermé la bouche et elle est resté figée. Nous avons arrêté le travail tout stupéfait et nous l’avons sortie pour appeler les pompiers. Ils n’étaient pas très rapides mais ils arrivaient quand même. Ils nous ont posé des questions et dès qu’ils ont su que c’était moi qui avais crié et qui avais figé la maitresse, ils m’ont envoyé chez la directrice qui n’était pas très mince car elle passait la journée à manger du chocolat. La directrice n’était pas très contente. Il me faudrait une excuse. J’ai trouvé ! Et (...)

  • Silence de Nael - 9 février

    « Dans le bureau de la directrice ! »a hurlé la maitresse.
    Alors je suis allé dans son bureau. La directrice a appelé mes parents. Ils étaient très sévères. En rentrant chez moi j’ai été puni de télé pour toute la semaine. Le lendemain matin mes parents m’ont dit : « Tu es sage aujourd’hui ! »
    Et j’ai répondu : « Je ne vais plus à l’école de ma vie ! »

  • Pour commencer... - 9 février

    A lire avant de découvrir les textes des élèves !